Gouvernance

Le LGCGM est dirigé par:
  • Hugues SOMJA, Directeur
  • Christophe LANOS, Directeur-Adjoint
  • Eric COURTEILLE, Directeur-Adjoint
La direction est chargée de proposer aux différentes instances une politique pour le laboratoire et de le représenter auprès de ses partenaires externes et internes. 
 
La gouvernance de l’unité de recherche en articulée autour de deux instances internes :
  •  le comité de direction
  • le conseil de laboratoire
Gouvernance
Le comité de direction
Le comité de direction est constitué :
- du directeur
- des directeurs adjoints
 
Le comité de direction coordonne l'exécution des décisions prises par le conseil de laboratoire et assure l'interface avec les instances.

Le conseil de laboratoire
Le conseil de laboratoire est l'instance statutaire du LGCGM. Il est constitué :
- des trois membres du comité de direction
- des 6 animateurs d’axes thématiques
- de deux représentants des personnels techniques et administratifs
- de deux représentants des doctorants/post-doctorants
 
Le conseil de laboratoire développe la politique scientifique du laboratoire. Il se réunit trimestriellement. 
 Les missions du conseil de laboratoire intègrent l’étude des demandes auprès des établissements de tutelle en termes de moyens techniques et humains ainsi que l'évolution du règlement intérieur.

La mise en place d’un conseil de laboratoire élargi (représentant de tutelles, animateurs de plateaux techniques…) permet annuellement de coordonner l’évolution des moyens techniques et humains du laboratoire avec les autres entités utilisant les plateaux techniques. 
Le règlement intérieur définit précisément les modalités conduisant à la constitution du comité directeur et à la proposition du directeur aux tutelles. Les règles régissant l’élection des animateurs d’axes, des différents représentants au sein du conseil sont également détaillées. 
Au regard de leurs activités de recherche, les enseignants-chercheurs s’inscrivent dans un axe thématique de recherche principal, et un éventuel axe secondaire s’ils développent des activités transversales par exemple. 
La notion de membre du laboratoire est développée pour chaque catégorie de personnel. Elle est complétée par la notion de collaborateur scientifique extérieur.
Le règlement intérieur définit également un cadre structuré pour l’exploitation des moyens techniques du laboratoire : identification de référents matériels, mise en place de plateaux techniques pouvant rassembler du matériel du Laboratoire, de la PFT GCM, et des départements d’enseignement . Chaque plateau est rattaché à l’une des tutelles. Il est animé par un responsable de plateau qui en assure et en coordonne la gestion, l’entretien et la maintenance.