Présentation

Le laboratoire de Génie Civil et Génie Mécanique (LGCGM), qui existe depuis 2008, est une équipe d’accueil (EA 3913) dont les tutelles sont l’INSA de Rennes et l’Université Rennes 1. 

Les recherches menées au sein du Laboratoire de Génie Civil et Génie Mécanique (LGCGM) abordent des problèmes liés à la construction des ouvrages et au comportement des sols, des matériaux ou des structures ainsi que des sujets liés à l’optimisation des outils de production industrielle (mise en forme et assemblage de pièce, conception et étalonnage, commande de robots manipulateurs). 

Les activités s'articulent autour de six axes thématiques de recherche :
  • Matériaux pour la l'éco-construction
  • Energétique des bâtiments : Performances des Systèmes et Matériaux associés, et Qualité des Ambiances 
  • Mécanique des matériaux et procédés
  • Etalonnage et commande des systèmes robotisés 
  • Matériaux hétérogènes, fluides et transferts 
  • Ingénierie des structures métalliques, mixtes et hybrides

La capacité du LGCGM à développer des projets transversaux constitue une de ses forces.  Le laboratoire est par ailleurs membre du Centre des Matériaux pour le Développement Durable de Rennes, aux côtés de l’ISCR, l’IPR, et FOTON au sein d' Univ Rennes.
Les développements de recherches reposent sur des approches multi-échelles qui permettent de décrire de manière plus complète un système ou un processus en évaluant particulièrement les effets liés aux problèmes d'interfaces et d'interaction : interfaces fluide-solide, pâte-paroi, matière-outil, articulations, assemblages et liaisons dans les structures, etc.
Les différents axes thématiques développent une recherche orientée vers l’élaboration, la mise en forme et la compréhension du comportement des systèmes et des matériaux lorsqu’ils sont soumis à des sollicitations diverses et parfois sévères : déformations des matériaux, aspects dynamiques (sismique, dynamique rapide, thermique en régime varié), actions couplées (chimiques, thermomécaniques, thermo-hydriques, hydro-mécaniques), incendie, etc.
Les problématiques sont traitées sous l'angle de l'expérimentation, de la modélisation ou de la simulation en ayant recours à des interprétations par analyses directes ou plus fréquemment par analyses inverses.